Pages Navigation Menu

Samedi 16 septembre, Best Western Plus Montreal Downtown-Hotel Europa, 1240 Drummond St, Montreal, QC H3G 1V7

Entrevue Monster Poster!

Entrevue Monster Poster!

Voici l’entrevue réalisé par Chloé avec Monster Poster

Qu’est-ce qui t’a attiré vers la vente de posters de collection?

Les affiches de cinéma existent depuis le début du cinéma. Depuis les années 20, chaque film a son affiche. Le poster est une marque dans le temps et le témoin d’une œuvre et de sa courte vie sur un écran de cinéma. Pour moi, les affiches sont une partie de notre histoire culturelle moderne. Je me plais à croire que je collectionne des moments notre histoire et que je permets à d’autres d’en faire l’acquisition.

 

Est-ce qu’il y a eu un moment précis, ou ça s’est fait naturellement?

Il y a presque 3 ans, je travaillais un samedi matin en écoutant la radio et mon chroniqueur de cinéma préféré, Michel Coulombe, informait les auditeurs de l’activité Ciné Bazar. Il avait rencontré un passionné d’affiches de films d’horreur et de figurines du genre. Un certain Danny Drouin. Je travaillais jusqu’à midi et j’ai proposé à ma conjointe d’aller faire un tour à ce Ciné Bazar. Ma conjointe accumulait déjà les affiches de films d’animation depuis quelques années et je trouvais ça bien cool, mais bon, ce n’est pas mon créneau.18222298_1411280368966613_2180966438689762405_n

J’ai fini par parler à Danny et il m’a montré ses affiches de films de genre et, quelques semaines plus tard, je suis allé chez lui et j’ai acheté ma première affiche, soit Rambo First Blood de la distribution en Belgique. Ce fut le début, le « poster bug » m’a mordu à ce moment, comme on dit dans le milieu des collectionneurs d’affiches.

Comment ça s’est passé au départ, as-tu rencontré des difficultés?

Il y a eu des coupures d’emplois où je travaillais j’ai été remercié. Mes revenus ont baissé de moitié. C’est alors que j’ai commencé à faire la vente d’affiches des nouveaux films à des clients américains, britanniques et ontariens. J’ai pu subvenir à mes besoins et utiliser mes profits pour investir dans des affiches vintages et plus intéressantes.

Es-tu toi-même un collectionneur?

Oui bien sûr, j’ai mes coups de cœur et mes investissements à long terme, comme j’aime le dire.

Si oui, comment sélectionnes-tu les posters que tu gardes et ceux que tu 11224824_1206037609490891_2919268713621482773_nmets en vente?

J’ai gardé beaucoup de mes premiers achats, car j’y suis plus attachés, comme le Rambo de Danny. J’ai vendu plusieurs Rambo par la suite, mais j’ai toujours gardé le premier. J’ai une trilogie de Back To The Future. J’ai conservé ma première série et j’en ai acquis d’autres par la suite qui sont à vendre.

 Je suis également porté à garder une affiche quand j’ai investi pour la faire restaurer et entoiler. Ce sont des procédés coûteux et qui nécessitent une technique particulière qui font augmenter le prix des affiches et ce n’est pas toujours dans le budget de monsieur et madame tout le monde. Ces affiches ont plus de chance de se retrouver dans ma collection ou de trouver leur chemin vers les maisons d’enchères spécialisées.

 Comment définis-tu ta collection?

Ma collection est composée d’affiches de tous les genres et de toutes les époques, principalement des films des années 80 d’horreur, de fantastique et de science-fiction. J’ai aussi plusieurs affiches de cinéma d’auteur.

18222298_1411280368966613_2180966438689762405_nComment reconnais-tu la valeur d’un poster en ta possession? Où les trouves-tu?

Comme tout objet de collection, la rareté, la condition et la désirabilité différencient le prix par rapport aux autres affiches. Je consulte la moyenne des ventes eBay et je me positionne bien en dessous. Je prends également en considération le prix que j’ai payé. Les prix des posters varient énormément; il existe un poster de King Kong qui est vendu à 50 000 $ aux enchères. Il faut constamment être à l’affut des objets en circulation.

Je consulte aussi les petites annonces à travers le pays toutes les semaines, et je fais des achats et des échanges avec d’autres vendeurs.

Comment distinguer les originaux des reproductions?

Principalement par les dimensions, car elles sont toutes répertoriées. La qualité d’impression aussi. Une repro est souvent plus floue, surtout au niveau des écritures dans le bas des affiches. On retrouve certains vendeurs qui sont reconnus pour vendre des reproductions et un papier trop blanc ou trop parfait est souvent le signe d’une contrefaçon. L’important, c’est d’indiquer à l’acheteur qu’il s’agit d’une reproduction. Ce n’est pas un crime d’en vendre, mais selon nous elle doit être clairement identifiée comme telle.

Nous avons conservé notre première affiche repro, celle-ci nous ayant été vendue comme une originale : le poster pre-release de Metropolis de 1984. Des fois, pour apprendre, il faut se tromper; mais on refait rarement deux fois la même erreur.

Screen Shot 2017-07-31 at 10.08.55 AM

Combien de temps par semaine consacres-tu à la recherche de produits?

 Ma conjointe et partenaire vous répondrait « beaucoup trop ». Pour ma part, je crois que j’y passe le temps nécessaire, je dirais environ 15 h par semaine de recherche, en plus des heures consacrées au maintien de la boutique.

 

Comment prévois-tu le développement de ton entreprise dans les années qui suivent?

 Nous avons développé le site d’achat en ligne l’année passée ( http://monster-poster.com/store/ ) et une petite partie de nos affiches s’y retrouve. Nous aimerions finir par y mettre notre inventaire complet.

La prochaine étape est de sortir notre collection et le matériel dans un atelier plus grand où on pourra développer un projet de « shrink wrap framing » (emballage par réfraction) pour les affiches de grands formats. Il s’agit d’une alternative économique pour exposer les grandes affiches, comme les grands formats français.

D’ici 5 ans, nous aimerions avoir pignon sur rue à Montréal comme boutique spécialisée. Qui sait? Peut-être avec un associé, qui lui, complèterait avec des figurines ou d’autres articles de cinéma ou des importations de films.

Qu’est-ce que tu réserves aux visiteurs du Requiem cette année? Qu’est-ce qu’on pourra trouver à ton kiosque?

Bien sûr, les affiches de films d’horreur seront à l’honneur! Nous aurons aussi d’autres classiques du cinéma fantastique et de science-fiction. Tout le monde est invité à consulter nos collections pour le plaisir de le faire ou pour se procurer le poster original de son film préféré. Chacun y trouvera son compte! Nous aurons aussi quelques formats qui sont très impressionnants.